vendredi 5 juillet 2019

Le don de lait maternel



Le don de lait maternel est un geste simple qui permet de sauver des vies, la vie de bébés prématurés.

Malheureusement, il n'est pas toujours possible pour une maman qui vient d'accoucher prématurément d'allaiter ou de tirer son lait de suite. Il y a aussi le manque d'information sur le sujet, certains parents ne se rendent pas compte que le lait maternel donne à leur bébé prématuré une bien plus grande chance de survivre et de se developper au mieux.

En effet, le lait maternel (seul lait 100% compatible pour les bébés), de part sa composition parfaite en nutriments pour le bébé, sa teneur en facteurs de croissances et en composants qui protègent les bébés de tout un tas d'infections et maladies, donne aux bébés prématurés encore plus qu'aux bébés nés à terme, une meilleure chance de survie et surtout, un meilleur départ dans la vie. C'est donc un aliment essentiel pour eux.

C'est pour cette raison que les familles, via le personnel médical, ont besoin de dons de lait maternel. Ces dons sont gérés par l'Association des Lactarium de France (ADLF).
Cette association, entre autres, s'occupe de trouver des mamans allaitantes qui acceptent de donner leur lait, d'organiser le recueil et la collecte du lait maternel. 

La procédure est très simple et les Lactariums font en sorte que ce soit le moins dérangeant possible pour les mamans. 

Il suffit de contacter le Lactarium le plus proche de chez soi (Liste ICI) qui vous mettra en contact avec une personne du corps médical qui sera votre collecteur. 
Cette personne vous donnera un premier rendez-vous, chez vous, pour vous faire remplir quelques documents administratifs, vous donner une ordonnance pour une prise de sang ainsi qu’un questionnaire à faire remplir avec votre médecin généraliste ou sage-femme.

Une fois que vous les aurez compléter elle reviendra tout récupérer et vous donnera tout le matériel nécessaire pour tirer votre et stocker votre lait. La seule chose que vous devez impérativement avoir chez vous est un congélateur

Une fois votre dossier accepté (test sanguin et questionnaire) cette personne viendra chercher le lait chez vous quand vous en avez de près, à votre convenance. 

Il existe cependant certaines contrindications au don de lait qui sont résumées ICI et seront vérifiées par votre médecin généraliste ou sage-femme lorsque vous remplirez votre questionnaire ensemble.

Alors quand votre allaitement se passe bien et que vous n'avez aucune incompatibilité,
pourquoi ne pas sauter le pas et soit donner une partie de son stock dont vous n'avez pas besoin (si c'est le cas), soit tirer du lait en plus de façon régulière. Chaque millilitre compte, en sachant que les bébés prématurés sont alimentés par sonde et qu'un "repas" pour eux, c'est 2-3mL de lait les premiers jours.
Alors même si vous pouvez donner ne serait-ce que 20mL, 50mL, une fois ou plus régulièrement, c'est déjà une grosse aide pour les bébés et leurs familles.

Pour ma part j’en suis à l’étape prise de sang et questionnaire.
J'ai déjà un peu plus d’un litre de lait congelé (que j’ai tiré lors de ma montée de lait quand j’en avais trop ou à des moments où ma puce buvait un peu moins afin de me soulager et surtout pour continuer à stimuler la production). Comme je retourne en Australie bientôt je ne pourrais pas le ramener, donc autant le donner. Je compte aussi essayer de remplir un biberon par jour pour le donner jusqu’à mon départ.
Je verrais si je peux en faire de même en Australie.

Le don de lait et son importance cruciale n'est pas assez connue. Alors que vous puissiez/vouliez donner votre lait ou non, peut-être qu'au moins vous pouvez aider en faisant connaitre ses enjeux et ses besoins. Parlez-en avec vos amies allaitantes, partagez cet article, ou même simplement le lien du site de l'ADLF. 

Et vous, vous connaissiez le don de lait et son importance? Si vous allaitez, est-ce que vous donnez votre lait (ou l'avez donné dans le passé)? Est-ce que vous pensez à passer le cap et vous lancer?

Si vous donnez déjà votre lait, soyez-en fière, partager votre histoire sur les réseaux, sur vos stories, faites-le savoir, plus ce sera démocratisé et plus on aura de mamans qui sauteront le pas. Utilisons le hashtag #jedonnemonlait et #idonatemilk pour partager au maximum ♡.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire