vendredi 23 août 2019

Écrans chez les petits: notre point de vue et notre gestion à la maison




Les écrans chez les petits est un sujet "tabou" sur lequel il y a beaucoup d'opinions contraires et parfois extrémistes du type "aucun écran avant 3 ans" (ça c'est seulement chez les personnes sans enfant je pense 😂).

Dans cet article je vous explique notre point de vue sur le sujet des écrans chez les enfants et ce que l'on a mis en place pour Jodie (bientôt 3 ans) en espérant que cela puisse guider certaines personnes qui peuvent se sentir coupables ou perdues sur le sujet. Ce n'est que notre avis personnel et notre propre experience bien sûr.

Pour nous qui passons depuis toujours beaucoup de temps avec Jodie (presque 6 mois de congé parental pour moi puis un travail flexible et longues vacances) ainsi qu'un papa au foyer, qui nous a permis de passer beaucoup de temps avec elle mais donc nous a aussi forcé à nous creuser le cerveau pour l'occuper intelligemment, le temps d'écran est une des très nombreuses activités que l'on propose à Jodie dans sa journée. Et pour nous tout est une question de balance.

Aujourd'hui elle a le droit à 40 minutes par jour (si elle le réclame), en fin de journée généralement, après avoir fait un mixte d'activités manuelles (peinture, dessin, autocollants, pâte à modeler, etc...), temps dehors (jardinage, ballon, parc, visites, etc...), temps à jouer dans sa chambre, lectures, etc...

Pour nous la clé est de s'assurer que ce temps d'écran est à la fois "intelligent" et "reposant".
D'une part, lorsqu'elle regarde son dessin animé ou Youtube Kids (son "iPad time" comme elle l'appelle), elle ne fait que ça. Elle ne joue pas en même temps ou ne fait pas autre chose. Elle est assise confortablement, se repose, profite et est concentrée sur ce qu'elle regarde. Ainsi, croyez-moi qu'elle apprend plein de nouvelles choses, du nouveau vocabulaire et des expressions surtout, que nous ne nous utilisons pas forcement car nous ne vivons pas les situations dans notre quotidien. Ceux qui veulent nous faire croire que les enfants n'apprennent rien en regardant des dessins animés ou Youtube avant 3 ans n'ont jamais rencontré Jodie!
D'autre part, le reste de la journée, il n'y a aucun écran. Pas de télé du tout, nous ne la regardons pas tant que les deux filles ne sont pas couchées. On pense qu'il faut leur montrer l'exemple, que oui regarder un peu la télé ou des vidéos dans la journée, c'est sympa et ça détend, mais que c'est comme tout, il faut que ca reste équilibré. De plus, il est évident que si la télé est allumée en "fond", l'enfant ne se concentre ni réellement sur la télé (donc ne retient pas vraiment ce qu'il "regarde"), ni sur l'activité qu'il est en train de pratiquer en parallèle. Son cerveau fait des allers-retours entre la télé et l'activité et au final, ne fait les choses qu'à moitié et ne peut réellement apprendre.
On limite aussi les téléphones au maximum quand on joue avec les filles, on s'autorise des photos ou vidéos quand on veut capturer l'instant mais sinon on les range! D'ailleurs plusieurs fois Jodie nous a fait rire en nous disant que l'Ipad time était fini pour nous 😂.

Dans notre société, il est utopique de croire qu'il est possible de préserver les enfants des écrans totalement. Ils sont partout et bien vite ils devront savoir s'en servir pour leur vie quotidienne dans tous les cas. Pour nous ça a commencé très tôt car nous faisions des Skypes depuis l'Australie régulièrement avec ma famille et mes amis en France et donc elle a vite été attirée. De même lorsque nous mettions de la musique sur Youtube, nous ne nous étions pas rendus compte qu'elle observait et avait associé le téléphone aux vidéos. Mais l'élément qui a anéanti tous nos efforts de préservation fut la première fois qu'elle a pris l'avion et qu'elle voyait tout le monde sur le téléphone et qu'elle voulait le piquer des mains à notre voisin de siège... On lui a donc montré des photos et vidéos d'elles sur notre téléphone pour laisser les gens tranquilles, pensant ce geste anodin, et bien sûr après ça, dès qu'elle nous voyait avec le téléphone elle le voulait. On a eu pas mal de crises, on ne pouvait quasiment plus utiliser le téléphone devant elle pendant une période...

Bref pour nous le temps d'écran est une activité permis tant d'autres, plutôt associé à du repos, car les enfants, comme nous, ont des moments de fatigue et ont besoin de "ne rien faire" et de se "reposer le cerveau". Tout comme nous n'avons pas envie de jouer, lire ou apprendre après une journée de travail, il en est de même pour eux après une journée à découvrir et apprendre, même si c'est par le jeux.
Je pense qu'il ne faut pas diaboliser les écrans mais il faut les contrôler en terme de qualité, quantité (selon l'âge de l'enfant) et selon la situation (il n'y a pas de honte à s'en servir en cas d'exception lorsqu'on est à bouts de nerfs, qu'on a besoin de finir des courses en paix ou que l'on a un long voyage). On entend souvent que nos grands-parents on bien réussi sans... Moi je dis, certes, mais si ils avaient eu les écrans à leur disposition, il n'y a aucun doute qu'ils s'en seraient servis eux aussi!!!

Et chez vous, comment ça se passe avec les écrans? ♡



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire